Près de Crécy , Couilly Pont aux Dames,  est surtout le siège de l’ancienne abbaye remplacée en 1905 par la maison de retraite des anciens comédiens dramatiques…à l’initiative de Constantin Coquelin (1841-1909) acteur , créateur du rôle de Cyrano de Bergerac en  1897

Tigeaux, qui fut l’ancien port à bois de Crécy où arrivaient par flottaison les billes de bois. Une légende y prétend qu’une bête cruelle hante le rû de Binel jusqu’au château de saint Avoye, aujourd’hui en cours de restauration;

Villiers sur Morin, qui à la fin du XIX ° siècle  connait la même destinée que le hameau de Barbizon, ( près de Fontainebleau) recevant de nombreux peintres attirés par la beauté et la diversité des paysages. Ces artistes fréquentent l’auberge du  Souterrain( actuellement fermé sur la N34), d’abord prénommé auberge du Pont,  équivalent à l’auberge Ganne à Barbizon . Toulouse –Lautrec, Derain,  Corot et bien d’autres, nous laissent de nombreuses œuvres à découvrir sur le parcours de la Vallée des peintres

Condé Sainte Libiaire, où l’on peut admirer le magnifique château et son jardin, et où la  compagnie des archers de Condé serait la plus ancienne de France.

Tous ces villages restent reliés entre-eux par la présence de l’eau sous  toutes ses formes: rus, cascades, barrages, sources, lavoirs, puits, sur le Grand Morin, dont le cours est parfois tumultueux

Et puis sur les plateaux, on peut parcourir de gentils villages tels que Sancy  qui connut la voie romaine de Meaux à Pommeuse,  La Haute Maison, qui abrita récemment le séjour du général Haoun, dernier chef catholique du Liban,  Coulommes, qui garde un colombier , vestige de la forteresse détruite par la ligue contre le roi à la fin du 16°siècle, etc …

En dernier lieu, des villes plus imposantes , avec autant d’histoire , sinon plus, et leurs célèbres fromages de Brie : Meaux et Coulommiers.